Newer posts are loading.
You are at the newest post.
Click here to check if anything new just came in.
copywriter
06:41

Un titre qui saute aux yeux

Bonjour à tous!

J’espère que vous allez bien!

En tant que consommateur d’information, vous êtes sollicité par la publicité tous les jours.

On dit qu’en moyenne vous êtes exposés à plus de 1000 messages publicitaires par jour.

Évidemment, c’est impossible pour vous de concentrer votre attention sur tous ces messages publicitaires qui défilent devant vos yeux, à tous les instants.

Vous lisez un journal qui contient plusieurs dizaines de publicités, mais vos yeux ne s’arrêtent que sur 4 ou 5 d’entre elles.

Avec le temps, vous êtes devenu très sélectif et votre cerveau fait le tri de toute l’information qui vous tombe entre vos mains. Vous ne lisez que ce que vous trouvez intéressant.

Et maintenant, si l’on inversait les rôles?

Chercher à avoir l’attention avec un titre percutant

Lorsque c’est vous qui cherchez à avoir l’attention des gens, c’est différent n’est-ce pas?

Si vous êtes blogueur, journaliste, auteur ou entrepreneur, vous vous êtes souvent demandé comment vous pouviez vous démarquer des autres.

Si vous n’avez que les mots pour convaincre et séduire vos lecteurs, vous n’avez que le titre pour retenir leur attention.

Le problème est que votre titre doit compétitionner avec tous les titres et accroches qui passeront sous les yeux de vos lecteurs ou clients potentiels.

Mais, sans un sujet ou un titre accrocheur, votre courriel, votre billet ou votre lettre risquent de ne pas être lus.

Le titre percutant est encore plus important lorsque vous vous attendez à quelques choses en retour.

Exemple: Vous faites une campagne de financement et rédigez une lettre où vous demandez aux lecteurs de contribuer à une cause qui vous tient à coeur.

Si vos lecteurs ne lisent pas plus loin que votre titre, évidemment, vous n’obtiendrez rien d’eux.

En général, les gens sont occupés et n’ont pas de temps à perdre. Cependant, si vous réussissez à capter l’attention de votre lecteur à l’aide d’un titre pertinent, vous augmentez largement vos chances que ce dernier poursuive sa lecture.

C’est simple, si votre titre n’attire pas l’attention ou ne provoque pas votre lecteur, vous êtes certain que votre lettre se retrouvera à la poubelle.

Le gourou informaticien

Il y a quelques années, mon travail consistait à maintenir un système informatique assez important.

Dès qu’il y avait un problème, notre équipe était appelée à travailler sur le problème immédiatement, car des milliers d’utilisateurs ne pouvaient plus accéder au système informatique.

Si nous n’avions pas résolu le problème en quelques heures, nous faisions appel à un consultant qui travaillait avec nous. Un vrai gourou de l’informatique.

Le problème est que ce gourou était toujours très occupé, donc, difficile à rejoindre.

Un jour, je lui ai écrit un courriel lui demandant son aide, mais je n’ai reçu aucune réponse.

J’en ai parlé avec un coéquipier et ce dernier m’a répondu:  » C’est simple, si tu veux son attention, fait simplement ajouter le mot « golf » au sujet du courriel.  »

Golf? Eh oui! Notre gourou informaticien était un passionné du golf. Pour lui, le mot « golf » était donc un mot magique, quasi hypnotique.

Alors, c’est ce que j’ai fait et croyez-le ou non, j’ai reçu une réponse quelques minutes plus tard.

Quelle brillante idée!

Imaginez une boite de réception pleine de courriels comme:

  • « J’ai un problème, pouvez-vous m’aider… »
  • « Urgent! Communiquez avec nous dès que possible… »
  • « Meeting, ce jeudi 10 juin à 15h… »
  • « Viagra, une solution pour vous… »

Maintenant, imaginez la réaction de notre golfeur lorsqu’il reçoit un message électronique avec le sujet suivant:  » Golf demain? « .

Il n’y peut rien, il doit le lire!

Vous savez exactement de quoi je parle. Vous avez devant vous une cinquantaine de courriels reliés au travail et seulement un courriel d’un(e) ami(e) avec le sujet suivant:  » Pizza et bière demain?  »

Quel courriel allez-vous lire en premier?

Les tâches d’un titre

En journalisme, l’objectif du titre est tout d’abord de signaler le début d’un article, mais surtout d’attirer l’attention et de provoquer le lecteur. Si le journaliste réussit à faire cela, surtout en manchette, on vendra plus de journaux.

L’objectif est le même lorsque l’on rédige une publicité, un billet de blogue, une lettre ou un courriel. La plupart du temps, ce que nous faisons, c’est un appel à l’action. Le titre doit pousser votre lecteur à lire la suite, acheter votre produit, laisser un commentaire, répondre ou partager avec ses amis.

Avec les amis, je m’amuse souvent à écrire des titres de courriels qui piquent la curiosité.

Voici quelques exemples:

  • J’ai entendu dire que…;
  • J’ai gagné un…;
  • Comment se fait-il que…;

Dans tous ces exemples, le lecteur lit le titre et se pose automatiquement une question comme:

  • De quoi peut-il parler?
  • Qu’est-ce qu’il a gagné?
  • Comment se fait-il que quoi?

C’est dans la nature de l’être humain de chercher à comprendre et à en savoir plus, donc avec des sujets de courriels pareils, le lecteur ne peut s’empêcher d’aller lire le message.

Les lacunes en matière de connaissance (knowledge-gap). C’est magique en marketing!

Essayez-le!

Les fonctions d’un titre

Dans son livre, The Copywriter’s Handbook (lien affilié), Robert W. Bly écrit que le titre doit assumer quatre fonctions différentes :

  1. Attirer l’attention. Le titre doit attirer l’attention du lecteur en étant aligné avec ses intérêts personnels. Pour attirer l’attention du lecteur, le titre peut aussi promettre au lecteur qu’il apprendra quelque chose de nouveau. Rédiger un titre qui souligne un avantage au lecteur est assurément une excellente façon d’avoir son attention;
  2. Sélectionner la bonne clientèle. Si vous avez quelque chose à vendre, rédigez un titre qui visera la clientèle cible. Ajuster le titre selon l’âge de vos lecteurs, de leur sexe, de leur classe sociale et de leur style de vie. Évidemment, un homme dans la vingtaine ne s’intéresse pas forcément aux mêmes choses qu’une femme de soixante ans.
  3. Faire passer un message complet. David Ogilvy disait que 80 % des gens ne lisent que le titre d’une annonce ou d’un message. Si vous suspectez que ce sera le cas pour vous, il serait avantageux d’inclure la promesse et le nom du business dans le titre pour qu’il soit clair et précis.
  4. Amener le lecteur à lire le message. Il y a plusieurs façons d’amener le lecteur à lire plus loin que le titre. Utilisez l’humour, demandez une question, provoquez, créez un mystère, promettez un cadeau ou une information utile. C’est le meilleur moyen de transformer le visiteur en lecteur.

Pourquoi les titres de marketeurs.biz sont-ils ordinaires?

Lorsque vous écrivez pour le web, vous avez deux défis. Vous devez écrire pour le lecteur et écrire pour les moteurs de recherches.

Puisque ce blogue est encore tout nouveau, j’investis de l’énergie à écrire des titres clairs qui contiennent les bons mots clés pour tenter de recevoir du trafic des moteurs de recherche.

C’est très possible de réussir un blogue sans les moteurs de recherche, mais j’ai décidé de mettre les chances de mon côté. Pour les premières dizaines de billets de marketeur.biz, je me concentre surtout pour écrire des titres clairs et contenant beaucoup de mots-clés.

Vous croyez que c’est un hasard d’avoir deux titres différents pour la même série de billets (les noms de domaines)?

  • Trouver un nom de domaine qui convient à votre business
  • Choisir un nom de domaine qui convient à votre entreprise

Un titre est la porte d’entrée au corps du message

Sur internet, comme dans un journal ou un magazine, tous les espaces vides sont remplis de publicités. En général, ces publicités ont un titre, une accroche ou un slogan qui ne cherche qu’à capter votre attention.

Peu importe le média, les articles et la publicité sont souvent entremêlés. Chaque élément et titre compétitionne avec l’élément voisin pour avoir votre attention.

C’est la même chose pour la boite courriel du chef d’entreprise où vous aimeriez travailler et la boite aux lettres de votre client potentiel.

Ces boites sont pleines donc, vous devez vous démarquer avec un titre qui frappe!

Le titre est la clé pour déverrouiller le message. Vous devez donc avoir la bonne clé, sinon, le message sera ignoré.

Don't be the product, buy the product!

Schweinderl